L'actualité de la SCAF


 16/05/2013
Dernière minute :
L'assemblée générale de la SCAF prévue le 22 juin 2013
(voir ci-dessous)
est reportée
au samedi 20 juillet

CONVOCATION
L’ ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE
DE LA SOCIETE CENTRALE D’AVICULTURE DE FRANCE

aura lieu le SAMEDI 22 JUIN 2013 à 10h - 3, Place Saint-Thomas d’Aquin 75007 Paris
(métro : Rue du Bac)
Ordre du jour :
1. Dès 9h 45, accueil des participants
2. Compte rendu de l’Assemblée Générale ordinaire annuelle du 23 juin 2012 par le Secrétaire Général.
Approbation du compte-rendu.
3. Rapport moral par le Président
4. Rapport financier par le Trésorier Général. Intervention du cabinet d’expertise comptable. Prévisionnel 2013
5. Point sur LA REVUE AVICOLE
6. Salon de l’Agriculture 2013
7. Questions diverses

ASSEMBLEE GENERALE DES MEMBRES INDIVIDUELS DE LA S.C.A.F – CONFEDERATION
LE SAMEDI 22 JUIN 20130 à 8H 30 AU 3, PLACE SAINT-THOMAS D’AQUIN (MÉTRO : RUE DU BAC)

Communiqué de la commission de discipline -SCAF-Confédération

En date du 19 octobre 2011, le Président de la SCAF-Confédération, M. Gaston HARTER, à la demande de la Fédération Française de Cuniculiculture, représentée par son Président, M. Jean-Jacques MENIGOZ, a convoqué la Commission de Discipline de la SCAF-Confédération pour défendre les intérêts de la SCAF- Confédération et se prononcer conformément aux statuts et règlements de notre Association centralisatrice sur les agissements de M. Claude PETIT et sur l'attitude d'une Société d'Aviculture n'adhérant pas à la SCAF-Confédération.
Par lettre R. avec A.R., du 04.10.2011, Monsieur Claude PETIT ainsi que le Président de la Société d'Aviculture ont été convoqués par le Président HARTER au Siège de la SCAF-Confédération, 28 rue du Rocher PARIS 8è, l'un à 10 h 30 et l'autre à 11 h 30, pour répondre devant la Commission de Discipline des faits suivants :

M. Claude PETIT
Convocation confirmée le 05.10. 2011 en R. avec A.R. pour les faits reprochés.
- Participation à des expositions avec des lapins présentant des identifications non reconnues par la F.F.C. et de facto par la SCAF-Confédération.
- Dans le cadre d'une association, totalement hors du mouvement avi-cunicole officiel, utilisation de nos organisations (associations, expositions) avec objectif de mettre en avant LIGELAP et de proposer une identification pour les lapins de races, différentes de celle reconnue par la F.F.C.

Le Président de la Société d'Aviculture
- Organisation d'une exposition avec jugement par des Juges Officiels alors que le patronage de la SCAF-Confédération n'a pas été demandé et donc obtenu.

La Commission de Discipline de la SCAF-Confédération s'est donc réunie le samedi 29 octobre 2011 à 10 h 30 et à 11 h 30. Le Président HARTER lors de l'ouverture de la réunion précise que seuls les faits reprochés seront analysés et la Commission devra proposer des sanctions éventuelles afin de respecter les statuts et règlements de la SCAF-Confédération et que chaque association en adhérant à notre mouvement s'engage à respecter, et enfin sauvegarder les intérêts de la SCAF-Confédération.

Affaire concernant M. PETIT Claude
M. PETIT, en date du 24 octobre 2011, a envoyé au Président HARTER un courrier où il regrette de l'informer qu'il ne pourra pas se rendre à sa convocation, devant être hospitalisé à cette période et souhaite toutefois le rencontrer afin de débattre des différents problèmes relationnels entre certains dirigeants de la F.F.C. et son organisation. La Commission constate que le courrier reçu par M. HARTER de la part de M. PETIT, n'explique en aucun cas les faits reprochés et elle décide de poursuivre la réunion même en l'absence de M. PETIT.
Après analyse des différents courriers envoyés par la F.F.C. et M. PETIT Claude et des éléments en sa possession, la Commission constate et propose au Conseil d'Administration de la SCAF-Confédération de prendre les sanctions suivantes :
==>Sur un plan personnel, M. Claude PETIT, ou sous un nom d'emprunt, sera interdit d'exposer dans les manifestations patronnées par la SCAF.-Confédération pour une durée de cinq (5) ans.
==>En ce qui concerne l'Association LIGELAP, dans le cadre des expositions patronnées par la SCAF- Confédération, interdiction à cette association de tenir un stand et /ou d'exercer toute activité promotionnelle.
==>La SCAF- Confédération rappelle le règlement des expositions patronnées par la SCAF-Confédération et reconfirme le communiqué ANJC, FFC, SCAF du 01 mai 2011 paru dans la Revue Avicole N°1698. A savoir, que tous les lapins ne présentant pas une identification homologuée par la FFC et validée de fait par la SCAF-Confédération, ne peuvent pas concourir dans les manifestations faisant appel aux juges officiels et sont à disqualifier POUR IDENTIFICATION NON VALIDE.

Affaire concernant la Société d'Aviculture
Le Président de la Société d'Aviculture est présent ce qui est apprécié des membres de la Commission de discipline.
M. PATISSIER rappelle le fonctionnement et règlements concernant les expositions. Les obligations de l'organisateur qui fait appel aux Juges officiels membres de la Fédération Nationale des juges.
M HARTER explique le fonctionnement de la SCAF-Confédération et les obligations des Sociétés Avicoles par rapport à la SCAF-Confédération.
Le Président de la Société d'Aviculture ne conteste pas ces règlements. Il donne à la Commission une photographie de la composition de sa Société et les difficultés rencontrées. Il ne pensait pas agir en mal.
Après analyse des différents éléments en sa possession, et des commentaires du Président de la Société d'Aviculture, la Commission constate et propose au Conseil d'Administration de la SCAF-Confédération de prendre les sanctions suivantes :
==>La Société d'Aviculture devra régler à la SCAF deux (2) années de cotisation et celle de cette année soit trois (3) ans.
==>Il devra en outre, adresser à la SCAF une lettre d'excuses et s'engager à respecter désormais les statuts et règlements de la SCAF-Confédération ainsi que les instructions des Corps Techniques affiliés.
==>Le nom de la Société d'Aviculture concerné ne sera pas cité. Ceci pout tenir compte de l'attitude responsable de son Président.

En date du 26 novembre 2011, le Conseil d'Administration de la SCAF-Confédération après avoir entendu les différents éléments de la Commission de Discipline a validé les sanctions proposées.

COMMUNIQUE DE LA FEDERATION FRANÇAISE DE CUNICULICULTURE

Le Conseil d'Administration de la F.F.C. du 04 juin 2011 réuni à Vabres l'Abbaye (12) a statué sur le positionnement de LIGELAP par rapport à la F.F.C.
Messieurs Thierry HEBERT et Claude PETIT, en tant que membre du Conseil d'Administration de la F.F.C et à la fois de LIGELAP, étaient invités à fournir des explications.
Les différents courriers ont été portés à la connaissance des membres du Conseil d'Administration :
1 - Lettres du Président de la F.F.C. à Messieurs HEBERT et PETIT, leur demandant des explications.
2 - Réponses de Messieurs HEBERT et PETIT justifiant leur position et informant de leur démission du Conseil d'Administration de la F.F.C., et, pour Monsieur PETIT de sa démission de Délégué régional F.F.C.
Après avoir pris connaissance de l'ensemble de ces éléments, et, conformément à l'Article 6 des Statuts de la F.F.C., les membres du Conseil d'Administration ont estimé que les attitudes de Messieurs Thierry HEBERT et Claude PETIT portaient préjudice moral et matériel à la Fédération et ont décidé à l'unanimité de : prendre en compte la démission de :
Monsieur Thierry HEBERT du Conseil d'Administration de la F.F.C., responsable des diplômes " Champion de France ".
Monsieur Claude PETIT du Conseil d'Administration de la F.F.C., et de facto de son poste de Vice-président, ainsi que de son mandat de Délégué régional pour les départements 04 - 05 - 06 - 13 - 83 - 84. retirer à :
Monsieur Thierry HEBERT la délégation régionale des départements 14 - 27 - 50 - 61.
Monsieur Claude PETIT ses responsabilités au sein de la Commission Zootechnique de la F.F.C.
Devant l'attitude pour le moins ambiguë de Monsieur Claude PETIT, Président du Club des Lapins de Races Normandes, concernant la mise en application du mode d'identification des lapins, homologué à ce jour par la F.F.C., le Conseil d'Administration de la Fédération à décidé de suspendre l'agrément accordé à ce Club par la F.F.C. à partir du 04 juin 2011.
Il ne peut plus être attribué de titre de " Champion de France ", de coupe de France ou de titres divers lors des Rencontres ou Concours régionaux pour les races suivantes : Blanc de Hotot, Elcobray, Grand Russe et Normand, et ce jusqu'à nouvel avis du Conseil d'Administration de la F.F.C.
Cette décision est portée à la connaissance du Président de l'Association Nationale des Juges Cunicoles et Caviacoles.
Publication de ce communiqué dans la Revue Avicole et FFC INFOS .

Le Président de la Fédération Française de Cuniculiculture, Jean-Jacques MENIGOZ


COMMUNIQUE



Le 30 avril 2011, les membres du Conseil d'Administration de la Fédération Nationale des Juges d'animaux de basse-cour ont procédé à l'élection du Bureau de la Fédération qui se compose ainsi :
Président : Georges PATISSIER (anjcc)
Vice-Présidente : Marylène LE GOFF (anja)
Vice-Président : Bernard COUDEN (anjp)
Secrétaire Général : Romaric PUTHOD (anjp)
Trésorier Général : Luc BOUDET (anjcc)
Membres : Frédéric BERNARD, Jacques DULIEU, Roger FEIT, Jean-Louis FRINDEL, Anthime LEROY, Jean-Luc SAUZZEDE, Franck TERKI


Le Conseil de Discipline de la Fédération a statué en appel le 30 avril 2011 et, à l'issue des débats, a infligé à Philippe HUDRY (ANJP) un AVERTISSEMENT pour perturbation du déroulement de l'AG du 26 octobre 2010 et constitution incomplète d'un dossier de candidature d'un d'élève-juge pigeons .

Le Président,
Georges PATISSIER
188, rue Claude Bernard
71000 MACON
Tél. 03 85 29 93 99

Assemblée générale de la SCAF 2011

Convocation à l'Assemblée Générale de la SCAF-Confédération Nationale des Associations d'Eleveurs d'Animaux de Basse-cour
Le SAMEDI 18 JUIN 2011 à 14 heures
au 115, rue Saint Lazare 75009 Paris
Brasserie Mollard, salle " Les Trois Saisons "
métro : Saint-Lazare, ligne 3-12-13-14
Ordre du Jour :
" Accueil et mot de bienvenue du Président
" Compte-rendu de l'Assemblée Générale du 19 juin 2010 par André Gaillard, Secrétaire Général
" Rapport moral par le Président
" Rapport financier par Christophe Gaillard, Trésorier Général
" Analyse et commentaire par le cabinet d'Expertise Comptable
" Bagues 2012
" Bilan de La Revue Avicole
" Bilan du Salon de Paris 2011
" Statuts. Information par le 1er Vice-président, Georges Patissier
" Transfert du Siège Social au 28, rue du Rocher 75008 Paris
" Questions diverses


L’assemblée générale des individuels aura lieu le SAMEDI 18 JUIN 2010 à 10 h au 28, rue du Rocher 75008 Paris


Roger Desroches, secrétaire général de la SCAF est décédé fin mai 2009

Adieu Roger, Adieu l'Ami
Il est allé jusqu'au bout de ses forces … Le 11 Avril encore, il dirigeait l'Assemblée Générale de notre Fédération, et était de nouveau élu Président. Comme il le disait ce jour-là : " Je suis un peu affaibli physiquement, mais intellectuellement intact ". Et c'était vrai… Il nous quitte, et l'Aviculture, la nôtre, celle de la passion de la sélection, celle des Expos, des rencontres entre Amis et de la convivialité, cette Aviculture-là perd un de ses piliers, je dirais presque un de ses " Chantres ".
On pourrait faire un bilan de ses œuvres, de ses diverses responsabilités dont plusieurs présidences. Partout, c'est du bel ouvrage. Passion, compétence, engagement, ça c'était Roger.
Entre Saône et Loire, son départ laisse un vide immense : On ne remplace pas au pied levé un homme de cette trempe !
Il possédait en plus à mes yeux une autre qualité inestimable, il était mon Ami.
Adieu Roger, Adieu mon Ami …

Jean-Louis MICHEL

L'A.B.C. de la basse-cour

Un fascicule de 36 pages. Tout en couleurs.
Tout pour bien débuter un élevage :
Coqs et poules, oies et canards, dindons et pintades, faisans et aquatiques d'ornement, pigeons, lapins, cobayes.
Toute l'organisation de l'aviculture française.
Prix : 2 euros + 1 euro de port et d'emballage
1,5 euro pour les associations qui en prennent un certain nombre (port à déterminer)
Paru en février 2008

A commander à la SCAF, 34 rue de Lille, 75007 PARIS

Le principe de précaution
et son application " perverse " à l'aviculture de sélection !

La Société des Aviculteurs des Deux-Sèvres et la ville de Niort (Deux-Sèvres), 5ème plateforme d'exposition française en aviculture de sélection, attendaient 3280 animaux de " race pure " pour l'exposition nationale avicole des 26 et 27 janvier 2008.

Les animaux, mis en exposition par 221 éleveurs de 38 départements de France, étaient destinés à l'expertise et aux échanges lesquels sont indispensables pour le brassage génétique des races avicoles (90% des échanges entre aviculteurs de sélection se font au cours d'expositions régionales et/ou nationales). Noter que le brassage génétique, en aviculture comme ailleurs, est la condition de la Vie, voire de la Survie présentement !

Le passage du niveau " risque influenza aviaire " de faible à modéré, à la suite de la découverte le 10 janvier 2008 de 3 cygnes, morts en Angleterre (région ouest du Dorset) et porteurs du virus H5N1…, a décapité l'exposition et entraîné son annulation à quelques 12 jours de l'ouverture…!

Le thème de cette exposition - inédit autant qu'original - une " Spéciale poules françaises de race ancienne ", était destiné à revaloriser 37 races anciennes Grandes Races du patrimoine national, lequel en compte 42 ! (cf dossier de presse joint). La réédition s'avère incertaine…

Le principe de précaution, appliqué de manière " générale " sur l'ensemble du territoire national, conduit à une contradiction flagrante et dommageable pour l'aviculture de race, aviculture qui est, à l'heure actuelle, le seul et véritable centre de ressources génétiques pour le présent, comme par le passé depuis deux siècles, mais surtout pour le futur (les scientifiques approuvent car ils en sont tout à fait conscients)

Or on ne peut que dresser des constats accablants :
- les échanges deviennent impossibles ;
- le nombre d'aviculteurs " amateurs éclairés " baisse de manière très sensible ;
- le confinement est un vrai calvaire pour beaucoup d'animaux ;
- la préservation des races se convertit en son contraire, à savoir l'extinction à terme, en raison d'une politique de " protection " qui, de surcroît, s'applique tel un couperet !

Que deviennent, dès lors, ces non moins autres nobles principes qui sont à la base du sommet de la Terre de Rio, de la signature par la France de la Convention sur la Diversité Biologique, des efforts du Bureau des Ressources Génétiques et de la Cryobanque nationale, de la notion même de Développement durable… avec ce principe de précaution - noble certes - mais qui s'avère, dans les faits, tout à fait destructeur voire " pervers ", en raison même de son application " généraliste ", somme toute peu responsable ?

Niort, 23 janvier 2008
J. Barraud
Vice président de la Société des Aviculteurs des Deux-Sèvres

Communiqué
Constitué conformément à l’article 17 du règlement intérieur par l’élection de ses membres au sein du Conseil d’Administration de la S.C.A.F —Confédération, en date du 1er décembre 2007, le CONSEIL DE DISCIPLINE de la S.C.A.F.- Confédération s’est réuni ce jour 34, rue de Lille à PARIS et à l’unanimité des membres présents a pris la sanction suivante à l’encontre de la SOCIETE D’AVICULTURE BANDIAT-TAPDOIRE dont le siége social est Mairie 87150 CUSSAC :
Interdiction d’organiser pendant 2 années (2008 et 2009) une exposition-concours d’animaux de basse-cour
Pour RECHARGE DE CAGES VIDES D’ANIMAUX NON SOUMIS AU JUGEMENT

Le conseil de discipline tient à préciser que dans sa décision il a tenu compte des propos répétés tant écrits que verbaux du président Eric RAPIT de ladite association
à l’encontre de plusieurs personnalités du monde associatif tant national que régional.
Cette décision fera l’objet d’une publication dans LA REVUE AVICOLE et d’une information aux corps techniques

Avis important concernant les bagues volailles 2008

Après 3 ans de réunions et palabres divers, les composantes de l'aviculture française, réunies sous l'égide de la SCAF-Confédération, et selon les directives de l'Entente européenne d'aviculture, ont décidé une identification des animaux de basse-cour centralisée dans un souci de traçabilité. Un accord en ce sens a été signé le 9 juin par la SCAF, les corps techniques, les juges et les régions ; accord entériné à l'unanimité par l'assemblée générale de la SCAF du 16 juin 2007.
Voici les grandes lignes de cet accord qui concerne les bagues (volailles et pigeons) pour 2008 :
- les bagues seront marquées EE (Entente européenne), sigle déposé, en plus du F habituel,
- le fabricant (allemand) ne livre qu'un seul point en France : la SCAF,
- un prix unique pour les éleveurs : 22 centimes la bague en 2008 : probablement le prix le plus bas d'Europe (les prix dans les autres pays tournent autour de 30 centimes),
- quelque soit l'endroit où les associations, clubs spécialisés… s'approvisionneront, le prix sera le même : 15 centimes. Donc, un bénéfice de 7 centimes par bague ira à votre association (bénéfice duquel il faudra déduire le prix du port éventuel pour acheminer le colis chez vous),
- pour 2008, les commandes des associations doivent parvenir à la SCAF pour le 15 juillet car la commande en Allemagne doit être faite pour le 30 juillet : multiplier le nombre de bagues par 0,15 euro (le montant du port éventuel vous sera indiqué ensuite : il dépend du colis) ; les chèques ne seront tirés qu'au moment de la livraison en décembre ;
- Une commande supplémentaire sera, sans doute, possible en février 2008,
- Pour les expositions : les sujets nés en 2008 qui ne seraient pas munis de cette bague réglementaire seront exclus du jugement. Bien sûr, les sujets nés auparavant seront jugés comme d'habitude. Une exception sera, éventuellement, faite pour les aquatiques et faisans bagués Avionis mais les poules et coqs bagués Aviornis ne seront pas admis. A ce propos Mme Le Goff, présidente de l'ANJA rappelle que les bagues 2007 sont de couleur verte avec inscriptions blanches ; il y a des bagues avec inscriptions noires : elles ne sont pas conformes... mais les juges seront tolérants. En revanche, pour 2008, les animaux porteurs de bagues non officielles seront disqualifiés.
- Il y a aura peut-être quelques ratés en cette première année 2008 mais il y aura éventuellement des correctifs pour les années suivantes…

   A l'occasion de son départ à la retraite,
Gérard Coquerelle a reçu des mains du président de la SCAF, Marcel Chastang,
la médaille d'or pour "services rendus et services futurs".
Le 12 juin 2006




Page d'accueil